Dans le B2B aussi, le contenu est roi !

Le storytelling n’est désormais plus l’apanage du B2C. Après avoir longtemps boudé le content marketing, le B2B commence à s’y intéresser de plus près. État des lieux des grandes tendances.

Bien que de nombreux marketeurs continuent de douter de la pertinence du marketing digital dans le B2B, il devient difficile aujourd’hui de l’ignorer. 2015, et plus encore 2016, ont été des tournants en matière de marketing B2B : de nombreuses entreprises se sont en effet essayées au marketing de contenu, et souvent de manière efficace.

La ligne de séparation entre la publicité B2C et B2B est en train de progressivement disparaître, chacune usant des mêmes ressorts et des mêmes supports pour valoriser les marques et leurs produits.

Le marketing B2B version 2017

1. Les réseaux sociaux, pour générer des leads

Les réseaux sociaux constituent un incroyable vivier de leads pour les entreprises B2B. Si LinkedIn et Twitter restent leurs plateformes sociales privilégiées, certaines entreprises lorgnent aussi désormais du côté de Facebook, dont les bénéfices en termes de visibilité et de génération de trafic n’échappent plus aux professionnels.

Une récente étude menée par Hubspot révèle toutefois que LinkedIn est de loin le réseau social le plus efficace pour générer des leads, en permettant aux entreprises de se connecter avec des chefs d’entreprises et des leaders de leur marché.

L’entreprise Xerox, particulièrement active sur LinkedIn, déclare ainsi s’en servir essentiellement pour fournir à ses followers du contenu enrichi – eBooks, SlideShares, articles de blog – afin de les aider à mieux travailler et à être plus performants. Ce qui, à terme, va permettre d’accroître davantage encore l’attractivité de la marque.

2. La vidéo, pour bâtir et consolider l’image de marque

Autre tendance incontournable : le storytelling vidéo, art dans lequel Volvo Trucks est passé maître, et notamment avec la vidéo du célèbre « Epic Split » de Jean-Claude Van Damme. Cette dernière a permis à la marque non seulement d’atteindre plus de 100 millions de vues, mais aussi d’augmenter de 46 % son attractivité auprès des acheteurs de poids lourds.

Taulia, un fournisseur de solutions de financements pour les entreprises, mérite également, à cet égard, l’attention des marketeurs. Dans une série de campagnes décalées, l’entreprise californienne ose l’humour, et fait au passage un joli pied-de-nez à tous ceux qui pensent que le B2B est forcément rébarbatif… Et ça marche, avec la génération de centaines de leads, l’augmentation du trafic et des revenus.

« Plutôt que de ne faire qu’une seule vidéo qui s’adresse à tout le monde, nous avons compris que nous obtiendrions de meilleurs résultats en réalisant plusieurs vidéos qui s’adressent chacune à des audiences spécifiques » explique Bhaji Illuminati, Senior Marketing Manager.

3. Les visuels, pour surprendre et engager

Il ne faut pas oublier les contenus visuels. Photos, infographies et autres iconographies peuvent en dire long sur une marque. Des visuels les plus esthétiques aux plus surprenants en passant par les plus humoristiques, ils sont souvent bien plus évocateurs que les mots. Et doivent donc, à ce titre, être rigoureusement choisis et travaillés.

Les plateformes comme Instagram ou Pinterest, spécialisées dans la diffusion de visuels, restent largement trustées par les particuliers et les entreprises B2C. Pourtant, certains acteurs du B2B s’y essayent, parfois avec succès. C’est notamment le cas de Owens-Illinois, leader mondial de l’emballage verrier, dont les visuels particulièrement léchés parviennent à drainer des milliers de followers sur les réseaux sociaux.

Comprendre quel contenu est (ou n’est pas) véritablement efficace et créer du contenu plus engageant, sont désormais des priorités pour les marketeurs B2B. Mais cela nécessite de faire appel aux bonnes ressources, qu’elles soient éditoriales ou visuelles, afin de s’assurer que forme et fond composent un ensemble cohérent et pertinent.

Il n’y a pas que dans le B2C que l’on peut être sexy ! Le B2B lui aussi, sait (et doit ?) désormais faire du contenu le fer de lance de sa stratégie de marketing digital.

Source iconographique : Volvo Trucks France



Partager sur les réseaux sociaux

Article dans le même thème